IMG_4340

End Polio Now

« END POLIO NOW »

Compte à rebours vers l’histoire …

 

Ce vendredi 19 octobre, le Rotary de notre village nous invitait au Centre Culturel de Welkenraedt pour assister à une information sur la polio. Une page de l’histoire de cette horrible maladie est en train de se tourner et nous en sommes les témoins.

Les élèves des classes de 5ème et de 6ème années de notre école ont été accueillies par Mr Reip (Membre du Rotary) et ses invités, Madame Marie et le docteur Claire Boveroux.

Après quelques vidéos qui nous présentaient les ravages que la maladie fait encore sur notre planète et les solutions qui nous sont offertes pour l’éradiquer, nous avons écouté Madame Marie qui nous a parlé de la maladie qui la ralentit depuis qu’elle a deux ans et demi.

Pleine d’une joie de vivre communicative, d’un courage à toute épreuve et d’une bienveillance manifeste, Madame Marie nous a expliqué les contraintes et les souffrances imposées par la Polio. Puis elle s’est livrée (et le mot est faible) aux questions pleines de bon sens mais vierges de toute retenue de tous les élèves présents. Nous avons bien entendu découvert une maladie que nous ne connaissions pas, mais plus encore une personne qui nous montre que le courage permet de dépasser des situations bien difficiles. Elle nous a aussi et surtout exhortés à nous approcher des personnes handicapées, à les écouter, à les comprendre et surtout à voir en elles autre chose que le handicap bien visible qu’elles portent. C’est une formidable leçon de vie et de courage que nous avons reçue de sa part. Merci Madame Marie.

La polio est apparue sur notre planète dans les années 50 et a fait des ravages aux Etats-Unis et en Europe. La recherche médicale a permis de découvrir un vaccin qui nous protège tous contre ce terrible fléau et qui a permis aux pays qui en avaient les moyens de la faire disparaître. La maladie s’est alors réfugiée dans les pays pauvres et a continué ses ravages au sein de populations démunies.

En 1988, émus par ce drame humain qui frappe encore beaucoup d’enfants, l’Association Mondiale de la Santé, l’Unicef, le CDC, la Fondation Bill Gates et le Rotary ont décidé de mettre tout en œuvre pour trouver les moyens d’éradiquer (de faire disparaître) cette maladie.

En 1988, plus de 300 00 cas de Polio étaient encore découverts chaque année dans bien des pays pauvres de notre planète.

Aujourd’hui seuls 20 cas de polio ont encore été recensés : 16 en Afghanistan, 4 au Pakistan et 0 au Nigéria qui doit encore patienter 2 ans sans cas de Polio pour faire partie des pays où la maladie a disparu.

L’objectif est presque atteint mais le travail à accomplir pour y arriver reste considérable. Il faut atteindre des contrées souvent inaccessibles et proposer le vaccin aux populations locales pour espérer parvenir à faire passer cette terrible maladie dans une histoire révolue. Les associations s’y attellent et nous sensibilisent au combat qu’elles mènent pour vaincre cette maladie.

Le Rotary nous a invités à partager ces infos autour de nous de façon à ce que tous ensemble, nous puissions faire ce dernier bout de chemin vers l’éradication de la polio.

Consultez le site www.endpoli.org/fr pour vous informer J.

 

courir pour ma forme (3)

Courir pour ma forme 3ème et 4ème 19/10/2018

Ce vendredi 19 octobre, les élèves du degré moyen ont participé à « Courir pour la forme ». Ils ont couru dans le parc du centre culturel. Plusieurs écoles étaient présentes. Nous félicitions tous les participants ! Quelle chouette ambiance sous un joli soleil :-)

Merci aux profs de sport pour l’organisation et aux parents d’avoir encouragés leurs enfants et camarades de classe !

 

IMG_3105

Commerce équitable 4ème

Du 3 au 13 octobre, c’était la semaine du commerce équitable. En 4ème, nous avons expliqué ce qu’était le commerce équitable. A présent, nous savons quel est leur logo. Ainsi, nous pouvons facilement le reconnaître en magasin notamment sur les bananes et le chocolat que nous avons eu l’occasion de déguster. C’était délicieux !

IMG_4233

Agricharme

Sous le charme d’Agricharme avec les 6èmes,

Ce vendredi 28 septembre, nous nous sommes rendus chez Loric (élève en 6B) dont le papa est agriculteur. La famille de Loric nous avait tous invités à l’opération Agricharme de la Province de Liège pour visiter leur ferme.

Nous avons été extrêmement bien reçus. La journée commençait par un petit déjeuner offert dans la cour de la ferme. Les élèves avaient des appréhensions quant à cette journée qui les invitait dans un monde peu connu et pourtant si proche. Les élèves de 5ème et de 6ème de l’école de Herbesthal étaient là aussi. Nous avons été répartis en 6 équipes où les écoles étaient mélangées et les organisateurs nous ont envoyés dans 6 ateliers différents que nous avons visité toute la journée.

J’ai accompagné le même groupe durant toute la journée (ce qui explique que les photos publiées montrent toujours les mêmes enfants).

Lors du premier atelier, nous avons été accueillis dans l’étable par un ingénieur agronome et des génisses qui nous ont offert une brillante explication du système digestif particulier des bovins et donc des vaches J . Nous avons appris que les vaches digéraient plusieurs fois l’herbe qu’elles arrachent avec leur langue dans les prés. Les malheureuses n’ont pas de dents à la mâchoire supérieure, ce qui explique sans doute pourquoi elles ne sourient pas sur les photos. Nous avons aussi observé des vaches qui avalaient le foin qui leur était présenté dans l’étable, alors que d’autres paisiblement assises derrière elles, mastiquaient du foin revenu de leur premier estomac dans leur bouche. Elles mastiquent entre 40 et 60 fois cette boulette avant de l’avaler une deuxième fois et de la renvoyer dans le système digestif. On a vu très nettement cette boulette arriver dans les flancs des génisses…

Lors du deuxième atelier, deux pâtissiers nous ont aidés à fabriquer de délicieux chaussons aux pommes. Ils ont fabriqué la pâte avec leurs robots et nous en ont donné à chacun une boulette. Nous l’avons couverte de farine, aplatie, roulée. Nous avons enlevé la farine avec une petite brosse avant d’y déposer les fruits et, bien entendu, le sucre. Il n’y avait plus qu’à fermer le chausson (pas si facile), à le déposer sur la platine, à l’enduire de jaune d’œuf, et à attendre la fin de la journée pour pouvoir le manger. J

Après une rapide collation composée de produits sains, nous sommes allés dans le pré pour trouver et manger des plantes comestibles, nous en avons trouvé plus de dix ! Elles étaient presque toutes délicieuses…

Nous avons terminé notre avant-midi avec le grand frère de Loric (Dorian) qui nous a conduits à travers les étables et la nursery. Il nous a montré un tout petit veau de 2 jours, puis quelques veaux de moins de 3 semaines puis de jeunes animaux de plusieurs semaines et il nous a expliqué les différents soins que chacun reçoit. Par après, nous avons rendu visite à Lauda une vache qui a déjà donné naissance 8 fois. Dorian l’a traite et nous avons pu goûter un peu de lait tout frais, tout chaud (miam). Nous sommes ensuite allés à la salle de traite, où les vaches, attirées par des céréales qu’elles adorent, viennent bien volontiers se faire traire. Savez-vous qu’elles entrent presque toujours dans le même ordre et que l’agriculteur les observe pendant ce moment privilégié pour voir si elles vont bien ?

Après ces quatre activités enrichissantes, un délicieux repas nous attendait. Une bonne soupe aux tomates suivie de purée, compote et saucisse, cuisinés avec des produits du terroir et accompagnés d’un délicieux jus de pommes.

Après une petite récréation, nous sommes allés fabriquer du fromage de Herve. Nous avons mis de la présure (extraite d’estomacs de jeunes veaux) dans du lait du matin et nous avons constaté qu’il se mettait très rapidement à durcir. Après plusieurs égouttages, séchages et sellage notre lait deviendra un délicieux fromage de Herve… nous avons même pu en goûter. J

Nous avons terminé notre journée chez l’apiculteur qui nous a expliqué que les abeilles ne font pas que produire du miel mais qu’elles sont aussi très importantes pour la pollinisation tellement nécessaire à la nature de notre planète. Nous avons suivi toutes les saisons d’une ruche et du travail de l’apiculteur pour arriver à la récolte du miel… hmmm, un régal. J

Quelques petits cadeaux nous ont été offerts pour ponctuer cette magnifique journée, riche en découvertes et en aventures gustatives. Nous profitons de cet article pour envoyer un énorme merci à Loric et à sa famille pour l’excellent accueil qu’ils nous ont réservé et aussi à Agricharme pour cette belle organisation.